Shinedown – Threat To Survival [ALBUM REVIEW]

Atlantic Records
Note : 4/5
Genre : Rock / Hard-Rock US
Date de sortie : 18 Septembre 2015

Les rois du Hard-Rock américain avec des tubes en puissance sont de retour pour leur 5ème album studio : Threat To Survival ! Shinedown est un groupe très populaire aux États-Unis qui remplit des stades et qui annonce des tournées entières avec : KissIron Maiden, ou encore : Five Finger Death Punch, et qui a vendu à travers le monde, plus de 10 millions d’albums. Malheureusement en France, le groupe a du mal à conquérir un public fiable (à part quelques initiés comme moi, tout de même). Ici, on se rappelle uniquement de « The Sound Of Madness »(double disque de platine, sorti en 2008, et considéré comme leur meilleur album) avec des titres comme « Sound Of Madness » ou « Second Chance ».

Point de vue concerts, Shinedown ne compte que 2 venues en France (La Maroquinerie 2009 et Le Nouveau Casino 2009) donnés pour la sortie de cet album. Depuis, les américains ont l’air de se contenter que de leur public fidèle, de l’autre côté de l’Atlantique.

Leur dernier opus « Threat To Survival » va mettre tout le monde d’accord. Shinedown a bien évolué depuis sa création en 2001, et mérite sa place au côté de grands groupes américains, mais aussi internationaux. (Première partie d’Iron Maiden au printemps 2017, rien que ça !).

Shinedown nous a pondu un album taillé pour la radio, avec des refrains, des mélodies et des paroles qui vous restent dans la tête et dans le cœur. En bref, la recette parfaite pour faire un tube.

Sur « Threat To Survival » chaque morceau a sa place, il n’y a rien à jeter. Des chansons lourdes et bien Rock comme « Cut The Cord » ou « It All Adds Up », ou alors plutôt R’N’B comme « State Of My Head » ou « How Did You Love ». Certes moins de solos de guitares, mais ils sont bien remplacés par d’autres éléments : Piano, chants de Gospel, violons. Notons également une batterie à la John Bonham (Led Zeppelin) sur « Black Cadillac » et pour parfaire le tout, 2 ballades Pop, mélodiques, au message profond : « Thick As Thieves » et « Misfits ». Un album complet donc, où tous les différents registres de chant sont maîtrisés, car rien ne fait peur au chanteur aux 4 octaves. Vous serez tous impressionnés dès la première écoute.

Un album moins dense et plus facile d’accès, que certains pourraient qualifier de trop commercial… Non, il y a simplement quelque chose de nouveau dans la musique de Shinedown, un disque différent, avec plein de nouveautés, qu’il faudra écouter en boucle pour y entendre toutes les subtilités ! Ne vous inquiétez pas, vous ne vous ennuierez pas. Et malgré leurs deux dates en France cet été (Hellfest 2016 et Download Fest France 2016) on a hâte de les revoir bientôt dans les salles parisiennes.

Titres conseillés : « Cut The Cord »« Asking For It »« Dangerous »« Outcast ».
Chronique d’Amandine Prada

Pour plus de renseignements et pour toutes les news du groupe ici : http://shinedown-france.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s